Publications
Nouvelles, poèmes vite faits, chansons, images détournées : ce blog est un fourre-tout.

Thèmes

amis animal art article artiste background belle blog bonne brève cadre carte

Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· Articles (0)

Rechercher
Derniers commentaires Articles les plus lus

· Massacre à Chevaline (Haute-Savoie)
· Humour triste...
· Bel article de Frédéric Saenen sur le net
· Bienvenue au Qatar !
· Un Phénix

· Chloé triomphe des pièges de la conjugaison
· Tirade
· Dimanche Ouest-France
· Vallejo dans L'Iresuthe
· Quatrain guère civil...
· orze
· Zadigue
· DSK Rondeau
· Auto-épigramme
· La meringue électorale

Voir plus 

Blogs et sites préférés

· alisee-histoires
· Blog o tobo (E.Chamontin)
· Olivier Texier
· Editions de l'Arbre Vengeur
· Éric Chevillard


Statistiques

Date de création : 22.04.2008
Dernière mise à jour : 06.07.2014
817articles


bout du tunnel

Publié le 06/07/2014 à 13:25 par jlbailly
bout du tunnel

J'entre dans la dernière dizaine : ça sent bon !



Chauvinisme

Publié le 03/07/2014 à 13:00 par jlbailly
Chauvinisme

L'orthographe selon Presse-Océan...

(NB : à Nantes, il existe un parc de Procé : ça risque d'embrouiller les stagiaires)

Jean-Claude Valléjo a bien aimé le Mal-Aimant

Publié le 30/06/2014 à 21:52 par jlbailly
Jean-Claude Valléjo a bien aimé le Mal-Aimant

Jean-Claude Valléjo dans la revueL'Iresuthe (et sur le site de L'Anacoluthe)

Suspension ?

Publié le 27/06/2014 à 18:45 par jlbailly

Un seul instant de bac aujourd’hui, mais qui en vaut plusieurs !

Une candidate commente l’usage que fait l’auteur des « trois petits points ». Je lui demande quel est le nom  de ces « trois petits points ». Elle a oublié, mais elle tente : « Des points… de béance ».

 

L’épreuve l’a mise en nage, elle est rouge comme après un jogging de 15 km. Et elle est devenue poète, l’espace de cette trouvaille.

Thierry Guidet a lu "La chanson du Mal-aimant"

Publié le 27/06/2014 à 18:23 par jlbailly
Thierry Guidet a lu "La chanson du Mal-aimant"

C'est dans Place publiquen° 46.

Instants

Publié le 26/06/2014 à 22:28 par jlbailly

Instants de bac (1)

2014, premières tendances.

 

La décontraction : « C’est quoi, le titre, ah putain j’le sais ! »

 

L’onomatopée : « Parce que dom Juan, quand il séduit les femmes, waouh ! »

 

Le radicalisme : « Ionesco est un auteur français du XVIIème siècle ». Cette première phrase lâchée : plus un mot.

Tueur

Publié le 24/06/2014 à 23:30 par jlbailly

Si je comprends bien, Hélène Pastor aurait été assassinée parce qu'elle ne donnait que 500.000 € par mois à sa fille et son gendre. Quand j'ai appris ça, j'ai d'abord songé à augmenter l'argent de poche de mon fils. Puis j'ai réfléchi qu'avec ce que je lui donne, il n'aura jamais de quoi se payer un tueur à gages.

Papier très sympathique de Philippe Chauché

Publié le 24/06/2014 à 14:18 par jlbailly
La Chanson du Mal-Aimant suivant Mai, Jean-Louis Bailly

Ecrit par Philippe Chauché 24.06.14 dans La Une LivresLes LivresCritiquesEditions Louise BottuPoésie

La Chanson du Mal-Aimant suivant Mai, mai 2014, 55 pages, 9,50 €

Ecrivain(s): Jean-Louis Bailly Edition: Editions Louise Bottu
La Chanson du Mal-Aimant suivant Mai, Jean-Louis Bailly

 

« Et je chantais cette romance / En 1903 sans savoir / Que mon amour à la semblance / du beau Phénix s’il meurt un soir / Au matin voit sa renaissance /

Voici la chanson qu’on chantait / L’an trois sans trop pouvoir savoir / Qu’amour pour moi avoisinait / Un piaf jamais mort mort un soir / Au clair matin toujours il naît / »

Jean-Louis Bailly qui ne manque pas de talent, fait sienne la saison de l’Oulipo et marche avec insouciance sur les pas ailés de Georges Pérec. Un pied dans La Disparition, l’autre dans La Chanson d’Apollinaire, pour un double plaisir, l’original et son double. Principe retenu celui du lipogramme, cet exercice de haute littérature consistant à priver un texte d’une lettre. Point de « e » dans ce Mal-Aimant, et mille mots qui sautent à la marelle tracée à la craie blanche par la main d’un garnement qui n’en est pas à un tour littéraire près. La privation décidée fait naître quelques réjouissantes apparitions littéraires, des mariages surprenants, comme celle de l’amour chez Apollinaire des envolées lyriques et tremblantes.

« Mars et Vénus sont revenus / Ils s’embrassent à bouches folles / Devant des sites ingénus / Où sont les roses qui feuillolent / De beaux dieux roses dansent nus /

Mars Cupidon n’ont disparu / Bisous dingos vibrants suçons / Sur un fond pour chromo cucul / Où sous l’abondant martagon / Un sylvain rosi dansait nu »

Jean-Louis Bailly qui ne manque jamais d’humour et d’affabulation se livre là à un exercice stimulant d’écriture sous contrainte, ouvrant grand le livre des mots d’argot, rares, drôles et pétillants, qui bousculent les poèmes d’Apollinaire avec la folle envie de « les gâter » et avec « le plaisir douteux de martyriser la langue française ». Un peu comme si Audiard s’aventurait à jouer les trouble-fête avec La Chanson de Roland. On ne saurait mieux rêver d’un tel projet né d’un esprit piquant et galopant qui saute à cloche-pied d’une image à l’autre, d’un mot à un autre, qui se joue des strophes, comme unsacripan londonien (qui) divague du doux matin au soir navrant et passe de la terre au ciel après avoir lancé au hasard son chaillou dans cette marelle poétique.

« Je me souviens d’une autre année / C’était l’aube d’un jour d’avril / J’ai chanté ma joie bien-aimée / Chanté l’amour à voix virile / Au moment d’amour de l’année /

Un an lointain jubilation / Au grand matin d’un jour d’avril / Où nous chantions Satisfaction / Chantions l’amour d’un ton viril / Aux mois si courts où nous aimions / »

Jean-Louis Bailly a toutes les bonnes raisons de penser que sa Chanson ne quitte plus d’un quintil celle d’Apollinaire, avant qu’un autre voyou qui ressemble à un écrivain ne s’en saisisse à son tour.

 

Philippe Chauché

 

Les bonheurs du handicap

Publié le 21/06/2014 à 12:26 par jlbailly
Les bonheurs du handicap

Le jour de l'année où Beethoven se féliciterait d'être sourd...

Un petit détournement

Publié le 18/06/2014 à 23:00 par jlbailly
Un petit détournement

Un peu d'actualité...


DERNIERS ARTICLES :
bout du tunnel
J'entre dans la dernière dizaine : ça sent bon !
Chauvinisme
L'orthographe selon Presse-Océan... (NB : à Nantes, il existe un parc de Procé : ça risque d'embrouiller les stagiaires)
Jean-Claude Valléjo a bien aimé le Mal-Aimant
Jean-Claude Valléjo dans la revueL'Iresuthe (et sur le site de L'Anacoluthe)
Suspension ?
Un seul instant de bac aujourd’hui, mais qui en vaut plusieurs ! Une candidate commente l’usage que fait l’auteur des « trois petits points ». Je lui demande quel est le
Thierry Guidet a lu "La chanson du Mal-aimant"
C'est dans Place publiquen° 46.
forum